top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPatrice Dufour

Sommes-nous reliés aux étoiles ?

Dernière mise à jour : 11 mars 2021


Certains disent que nous sommes poussière d’étoiles. Peut-être est-ce notre réalité en fin de compte.


Bon.

Disons que c’est une belle image plutôt poétique.

Mais une image vaut mille mots, n’est-ce pas ?

Nos ancêtres concevaient le ciel comme une immense scène théâtrale où vivaient les étoiles et les planètes.

Pour eux, des dieux qui avaient leur propre champ d’action, spécifique à leur nature et qui agissait en profondeur sur nous et sur la Terre.

Un macrocosme à part entière qui fonctionnait en harmonie, en équilibre avec les saisons, les êtres vivants, l’être l’humain.

Ce dernier se sentait lié à cet univers combien fascinant et mystérieux à ses yeux.

Cela me donne envie de vous inviter en direction de ces lieux des temps perdus, dans l’ombre de l’oubli.

Imaginons que nous revenons en arrière.

Disons,

il y a 12 000 ans.

Oui c’est bon ça !

Vous êtes assis autour d’un grand feu qui vous réchauffe et vous apaise. La journée que vous venez d’endurer n’a pas été de tout repos.

La chasse a été dure aujourd’hui.

Avec votre clan, c’était une occasion rare de rencontrer un mammouth, presque totalement disparu dans cette région.

La traque avait commencé tôt.

Avant l’aube.

Toute l’attention était requise pour éviter les dangers qui se rattachaient à cet événement. Il était primordial de demeurer à l’instant présent, concentré. Et de grandes précautions devaient être prises pour ne pas faire de bruit en se déplaçant furtivement dans les herbes sèches, à la lisière d’une clairière où broutait l’énorme mammouth de fourrure.

Il ne fallait surtout pas alerter trop tôt l’énorme animal, à six mètres devant vous. La stratégie de groupe et l’emploi des techniques apprises étaient vitaux pour chasser efficacement ce gigantesque monstre de muscle.

Sinon, la mort rôdait toujours autour des imprudents.

L’offensive fut une grande réussite !

Car vous et vos compagnons êtes des chasseurs aguerris.

Cependant, tout cela vous avait épuisé.

Mais vous êtes toujours vivant.

Ça c’était le principal.

Aujourd’hui avait été un jour heureux.

Par chance, les dieux vous avaient accompagnés.

Cette fois encore.

Et pour récompense, en ce moment vous dégustez un bon repas depuis longtemps rêvé.

La nuit vous entoure.

Soudain, vous levez les yeux et regardez, avec émerveillement, ce lac d’étoiles qui nappent l’entièreté du firmament.

Des nuées de lumières qui vous protègent contre la noirceur.

Le royaume sacré des dieux, leur demeure inaccessible pour vous et vos compagnons de chasse.


Mais vous le savez.

Vous le croyez, que ces dieux veillent sur vous.

Vous vous demandez ;

À quoi ressemble leur vie, à chacune de ces divinités, très loin de vous.

Là-haut.

Que font-ils en ce moment ?

Vous n’en savez rien, hélas.

Seulement qu’ils veillent sur vous…

Des milliers d’années plus tard, et beaucoup, beaucoup d’observations constatées, les humains comprirent un peu mieux comment évoluaient les astres qui se déplaçaient dans le ciel.

Ils scrutaient le firmament, à l’affût de tout mouvement, produit par ces objets fascinants.

Des déplacements plutôt réguliers dans leurs itinéraires.

Comme s’ils vivaient.

Des mouvements de ceux que l’on appellerait plus tard « planètes ».

Aujourd’hui, nous avons une perspective plus éclairée sur les rouages de cet univers formidablement bien équilibré.

Véritable horloge suisse, calibrée à la mesure près.

Le balancier règne en notre univers.

Alors pourquoi le hasard ?

Ça c’est une autre histoire…

N’empêche que notre savoir s’est accru considérablement, depuis nos millénaires écoulés ici-bas.

Et dans 300 ans, ce sera encore davantage !

Au fil du temps, les dieux furent progressivement remplacés par de nouveaux noms, dépouillés de toute force divine qui agissaient autrefois sur nous et sur l’ensemble de la Terre.

L’Homme revenait à sa solitude.

Mais ces forces en soi, que nous ne désirions plus ; sont-elles réellement disparu comme nous le présumons aujourd’hui ?

Où bien leur efficience se manifeste-t-elle sous une autre forme que l’on ne peut (à l’heure actuelle) toucher du doigt, de manière pragmatique ?

Y aurait-il autre chose en jeu, que l’on ne puisse constater en dehors de la sphère du tangible ?

Avons-nous tout découvert, au point que nous n’ayons plus rien à comprendre des mécanismes de notre monde ?

Pas certain, à mon humble avis.


Encore des mystères occultés à découvrir ?

Fort probablement !

Les anciens avaient peut-être déjà des réponses à nos questions modernes.

Lorsque l’on constate les effets qui influent sur nos émotions, nos comportements, durant les cycles de pleine lune, pour ne citer que cet exemple, nous pouvons alors nous demander si nous n’avons pas plutôt nié, depuis trop longtemps, leur empreinte sur nous.

Rien ne subsiste sans preuve dirons-nous ?

Huummm.


Il semble que nous soyons quand même liés, de près ou de loin, à quelque chose d’inexplicable.

Pour l’instant.

Nous jouons un rôle important au sein de cette osmose.

Un peu comme un caillou qui percute la surface d’un lac.

Tous sont liés et ont une répercussion sur son environnement. Les ondes de nos actions, et les mouvements de cet univers dans lequel nous nous trouvons se joignent, telle une chorale de vibrations infinies.

En regardant le ciel et ce qui s’y passe, les anciens développèrent, en accord avec la Nature qui les environnait, un moyen de communication formidable.

L’Astrologie.

Une danse de symboles, déambulant sur notre thème astral, qui émerge et nous parle.

L’univers est fait de mathématique.

La structure et l’équilibre fait foi de tout.

Alors, pourquoi ne pas tenter de s’y raccorder en créant un autre sorte de langage ? se demandaient probablement nos ancêtres.

Tenter de communiquer par l’entremise d’outils.

Et si ce langage symbolique, plusieurs fois millénaire, l'Astrologie, était une sorte de guide développé dans le but d’aider à l’évolution saine de l’être humain ?

Pour se comprendre ?

Communiquer avec cette Nature, qui veut nous dire quelque chose.

Nous sommes poussière d’étoiles.

Voici un énoncé qui demande réflexion.

Et qui semble nous lier au grand tout.


De toutes les façons qui soit.

 





116 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 comentário


tiziana.lehnis
24 de mar. de 2021

Voici un point de vue, une grille de lectures ou même des réponses à ce grand questionnement: D'où je viens ? Qui suis-je? Où je vais?

Intéressant. Merci!✨

Curtir
bottom of page