top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPatrice Dufour

Le Karma et la Réincarnation

Dernière mise à jour : 9 mai 2023


Des blessures, des souffrances qui n’auraient pas pu être dissoutes, venant d’une vie antérieure ?


Je pense que beaucoup d’entre nous connaissent les mots Karma et Réincarnation, soit vaguement ou plus précisément, quoique la perception peut être différente et nuancée dans l’esprit de chacun. Pour ma part, j’ai toujours eu de la difficulté à bien saisir ces concepts étranges, provenant de l’aube de l’humanité, et qui sont constamment enrobés de nébuleuses formes informes. Comme si ce brouillard m’imposait de rechercher leur signification à tâtons, aux limites de l’ombre et de la clarté, en quête de cette compréhension existentielle et spirituelle. Pour moi, il ne suffisait pas de saisir ces mots de façon intellectuels, mais aussi de les entrevoir à partir de mon cœur, en phase avec l’impression, intuitivement.


À la lumière de mes lectures et de divers apprentissages que j’ai pu glaner ici et là sur ces sujets, j’ai tout de même pu, avec le temps, apporter une meilleure compréhension pour mon esprit de ce que signifiaient les concepts « Karma et Réincarnation ».


Un jour, je marchais par un beau matin, comme j’aime bien le faire avant de débuter mon travail. J’ai alors eu une forme de compréhension révélée (Eureka!). Je voudrais, sur ce récit, vous partager ma théorie personnelle, qui n’engage que moi évidemment.


Pour mettre le premier pion sur le jeu, nous pourrions commencer par dire, toujours selon mon angle de vue, que le corps humain dispose en fait de plusieurs autres corps, non physiques, plus subtil et qui donc ne s’observe pas à vue d’œil. Nous avons bien un corps physique ; notre véhicule pour cheminer au sein de notre existence terrestre. Mais nous disposons aussi d’autres corps invisibles, intangibles, en l’occurrence, le corps émotionnel et le corps mental. Leurs raisons d’être étant d’emmagasiner des l’informations durant toute notre existence, de la même manière qu’un disque dur d’un ordinateur pourrait le faire. D’autres enveloppes, qui sont aussi décrites comme les corps astral, éthérique, bouddhique et causal nous enrobent subtilement et se superposent à la manière de poupées russes. Mais pour une raison pratique, je me limiterai au corps physique, au corps émotionnel et au corps mental pour faire mon exposé.


Ensuite, il y a le Karma. Je ne m’attarderai pas à énumérer les différentes versions de ce que signifie ce terme. Il y a beaucoup de livres et d’enseignements spirituels disponibles pour votre introspection et quête personnelle. Seulement, nous pouvons dire sans nous tromper que le Karma est intimement lié au concept de la réincarnation. Selon ma compréhension, ce Karma serait lié aux émotions fortes, aux impressions puissantes, aux habitudes tenaces, qui peuvent avoir été à contre-courant de la réelle volonté d’évolution de l’âme (les contrecoups du libre arbitre de chacun et les circonstances incontrôlables de la vie). Tout ce vécu émotionnel, lourd et indésirable pour l’âme n’a donc pas su adéquatement trouver le moyen d’être dissout et résolu avant le terme d'une l’existence, à partir de la vie antérieure d’une personne. Laissé derrière, ces différents « résidus » qui se sont incrustés au sein du corps physique, émotionnel, mental et les autres, resurgiraient sur le théâtre de notre vie actuelle, à la manière d’une résonnance inconsciente, comme un cycle perpétuel, invisible de notre perception et qui reviendrait périodiquement ou constamment nous hanter. Au sein de notre existence, ses patterns karmiques peuvent être occultés. Sans l’effort d’un grand discernement introspectif, ses souffrances résonnent inconsciemment au cours de notre vie trépidante, sous l’ombre de l’inattention. Sans la mise en lumière de ses blessures karmiques, ces dernières se répercuteraient aujourd’hui au sein d’un scénario différent, renouvelé dans notre quotidien, sous un autre décor. C’est un peu comme si nous jouions un autre rôle, dans différentes pièces de théâtre.


Je citerais des exemples, pour le corps physique, le corps émotionnel et le corps mental, afin d’illustrer mon propos.


Les blessures du corps physique non résorbées.

Imaginons que dans une vie passée, une dame, noyée de chagrin, perdue et désespérée, ayant les idées plus sombres que la plus noire tristesse du monde, se soit lancée du haut d’un immeuble, par une fenêtre du troisième étage. Comble de malheur, elle ne meurt pas sur le coup et subit d’atroces souffrances. Ses os sont broyés. Étendue sur la neige, dans cette ruelle, seule, elle succombe enfin après un long moment d’agonie, suite à ses blessures et saisie d’hypothermie. Dans ce contexte, cette malheureuse dame n’a pas eu le temps de résoudre les souffrances (physiques et émotionnelles) qu’elle a endurées péniblement, juste avant son décès. Par manque de temps, elle transporte ce trauma dans l’au-delà.


Et son subconscient enregistre tout, semblable aux mémoires Akashiques.


Puis, une nouvelle incarnation de cette âme survient soudain à notre époque.

Aujourd’hui, visualisons que cette même personne vive toute son enfance tintée de souffrances corporelles inexplicables, sans aucune raison, sans blessures corporelles apparentes. Le point de vue des différents médecins qu’elle consulte avec ses parents, qui eux, sont désespérés, ne réussissent pas à mettre en lumière ce mystère. Pas de diagnostic. Aucune raison donc de croire que cet enfant souffre. On en conclut que c’est de l’ordre de l’imagination fertile de cette jeune fille.


Mais, allons un peu plus loin. Disons que cette dame, maintenant adulte, subit toujours cette souffrance, ce mal inexpliqué qui sévit au sein de ses entrailles. Elle a des douleurs « fantômes » partout en son corps. Et comble de malchance, cette femme a toujours froid. Même en plein été, elle a le sentiment « fantôme » qu’elle est congelée. Pour cette femme, il semble y avoir résonnance provenant de sa vie passée qui n’a pas été résorbée. On parle ici de blessures corporelles et émotionnelles d’une ancienne vie et qui resurgiraient lors de la vie présente.


Des milliers, probablement des millions de cas comme cela pourraient être répertoriés dans le monde. Il suffirait de changer d’angle de vue et d’assouplir quelque peu le dogme actuel de la science pour que des révélations se multiplient et soient mises en lumière.


Il y a une information très intéressante qui m’a marqué lors de mes recherches et lectures et qui peut nous donner quelques indices révélateurs du genre de traumas que nous pourrions avoir vécu dans une autre vie. Souvent, l’origine de notre fil karmique apparait tôt, dans la période de l’enfance. Sur cette logique, rechercher en soi les moments traumatisants et les souffrances vécus lors de cette époque nous procurerait bien des pistes valables afin de déceler nos blessures karmiques personnelles non résorbées. Nous pourrions aussi parler de ce concept du choix de nos parents avant de débuter notre incarnation présente, et qui peuvent aussi influer, de près ou de loin sur ce fil karmique, mais ca, c’est une autre histoire.


Les blessures du corps émotionnel non soignées.

Un homme d’une autre époque, éperdument amoureux d’une jeune femme, l’invite à l’occasion d’une foire nationale qui se tient présentement en ville. Il passe en calèche prendre sa promise chez elle avec entrain et enthousiasme. Cependant, au cours du trajet, un accident fatal survient et la dame succombe à ses blessures, laissant l’homme impuissant et désemparé. Pris de folie, le pauvre homme sombre dans le chagrin et le désespoir. Il ressent une immense culpabilité par rapport aux conséquences tragiques qui suivit son invitation. Cette journée le marque à jamais, comme un sceau de mélancolie éternel. Sa santé vacille, au point où il sombre dans un précipice vertigineux de dépression. Plusieurs années passent et l’homme vieilli plus rapidement que son heure. Il meurt de tristesse au milieu de bouteilles d’alcool, vides de vie. Cet homme n’a pas eu la force ni le désir de soigner sa tristesse immense qui l’emporta, blessé.


Et son subconscient enregistre tout, tout, semblable aux mémoires Akashiques.


Certains pourraient penser que cet homme s’est laissé aller. Qu’il s’est abandonné par manque flagrant de courage, incapable de passer à autre chose. Mais ici nous parlons de sentiments, d’émotions vives, qui marquent la vie d’une âme. La souffrance est réelle et de grande intensité. Nous ne parlons pas ici de rationalité, de l’intellect qui veut tout contrôler. J’imagine, sans l’ombre d’un doute, que de vivre une telle tragédie peut aisément marquer et bouleverser une personne pour un long moment de sa vie, et peut-être pour plusieurs…


Certains pourraient avoir la force de passer à autre chose dans ce genre d’épreuve, et dans ce cas le Karma ne se manifesterait pas sous cette forme. D’autres déclineraient à cet événement fatidique, pour sombrer et emporter avec elles cette blessure incommensurable, pour la résonner à la vie suivante. Cela dit, vous pourriez facilement vous imaginer tous ces traumas émotionnels de moindre ampleur, que nous pourrions avoir emportés personnellement au sein de notre vie actuelle…


N’empêche que l’âme de cet homme décide tout de même de revenir et de s’incarner pour un nouvel essai.


La roue tourne et la jeune âme, le petit garçon subit échec sur échec dans l’espoir de s’approcher intimement des filles à l’école. Pire même, il est humilié par ce jeu rude et implacable qu’est la conquête d’un cœur. À l’adolescence, cela ne s’améliore pas et il sombre dans une dépression, se retirant de la vie sociale. Il cristallise en lui le fait que l’amour n’est pas pour lui, qu’il est trop sot et indigne pour vivre l’amour. Il ne sera jamais à la hauteur. Adieu l’archétype du chevalier. C’est n’importe quoi. De sa fenêtre, il regarde en spectateur, ne trouvant plus le courage de tenter sa chance à nouveau.


Adulte, ce trauma inconscient, invisible à sa perception, qui provient de ses origines, continue toujours de le paralyser. Jusqu’au jour où il décide de consulter, convaincu que quelque chose ne tourne pas rond en lui. En fait, il finira par prendre conscience que ses insuccès amoureux faisaient « effet miroir » en lui, qui le renvoyait à sa propre blessure émotionnelle, depuis trop longtemps portée.


Quelques mois plus tard, il trouvera enfin l’amour, et par ce fait, son Karma en partie dissout par la conscience de sa blessure et de son soin, ouvrant devant lui une nouvelle réalité, plus positive et lumineuse, nourrissant sainement son âme.


Souvent, le décor de la scène de théâtre de notre vie actuel peut être très différent de nos vis passées. Seul reste en résidu l’Émotion compilée par notre subconscient. Vive et marquante au passé, elle prend forme parmi nos souffrances actuelles. Qu’elle soit consciente ou non.


Par une nouvelle perception de notre réalité, par le fait de mettre en lumière nos états d’âme, il est possible de désamorcer ce cycle infernal. L’introspection, les processus de thérapie peuvent, à mon humble avis, aider grandement à freiner nos résonnances karmiques.


Les blessures du corps mental non résorbées.

Une jeune femme, prisonnière d’une famille cruelle et intransigeante, subit depuis son enfance des violences verbales et physiques. Les coups viennent particulièrement de son père, mais aussi de ses frères. La pauvre se fait rabaisser par des insultes et des jugements acerbes et injustes. Par cette réalité impitoyable, elle se résigne à croire que tout ce qu’il lui est dit, est véridique. Est-ce une fuite illusoire par son esprit, pour se parer contre cette réalité invivable ? Et alors, elle s’abaisse davantage et s’autosuggère qu’elle n’est pas suffisamment intelligente pour apprendre à l’école. Elle est incapable de faire les choses correctement. Encore faudrait-il qu’on le lui montre convenablement, mais la méchanceté de sa famille lui interdit tout répit. Marquée psychologiquement, elle a d’ore et déjà abdiquée face au droit pour son bonheur.


Après quelques années, elle réussira tant bien que mal de se sortir de cet enfer et à épouser un bel homme charmant, que son père lui a conseillé vivement, pour ne pas dire suggéré par imposition.


Les débuts du mariage sont heureux et cette femme goute enfin aux couleurs du bonheur. Mais le temps passe et transforme souvent les choses et les gens pour faire ressurgir la vraie réalité, leur vraie nature. Cette pauvre femme hérite en définitive d’un mari tout aussi cruel et brutal que l’était sa famille (vous noterez qu’il y a au sein de cette même vie un « pattern répétitif »). À nouveau prisonnière, cette fois-ci de son mari, elle subit l’esclavage, battue régulièrement, son esprit est ravagé. Vint alors une soirée tourmentée par l’alcool. Une dispute éclate et le mari, par excès de violence, porte un coup fatal à l’endroit de sa femme, qui décède à l’hôpital la nuit même.


Et son subconscient enregistre absolument tout, semblable aux mémoires Akashiques.


Lorsque reviendra cette âme, dans cette vis-ci, elle héritera peut-être d’une enfance tintée d’angoisse et de peurs irrationnelles, développant tôt la méfiance face à son entourage. Plus tard, si on ne la soutient pas convenablement au point de vue de la confiance, elle héritera peut-être de problèmes de communication, n’osant pas dire ses opinions, de peur de causer des réactions violentes. Tout cela de façon instinctive. Un manque flagrant d’ambition sera remarqué, car aucune assurance en ses moyens. Aura-t-elle beaucoup de difficultés à faire confiance aux hommes ? C’est vraisemblable. Dans le cas qui nous occupe actuellement, beaucoup de ses symptômes seront vécus au sein du monde intellectuel de cette femme, mais pas que de cette façon. Des perceptions subtiles lui impulsent encore à croire qu’elle est une incapable. Qu’elle n’est pas suffisamment intelligente pour vivre ses objectifs et bâtir ses rêves, pour son propre bonheur.


Bien sûr, tout cela pourrait se vivre d’une manière subtil ou plus marquée, selon la gravité du traumatisme, mais resteront tout de même les blessures karmiques non résorbées et qui la hanteront.


Plusieurs années plus tard, guidée par son intuition, elle décide de consulter et de prendre soin d’elle. Cette femme fera, entre autres choses, plusieurs séances d’hypnose. Quelques années plus tard, elle se sentira mieux, au point qu’elle puisse démarrer sa propre entreprise de façon autonome. De plus, ces temps-ci, un homme lui plait beaucoup. Malgré quelques vieux réflexes réfractaires qui la rebutent, elle acquiesce tout de même avec courage à la demande du jeune homme pour une sortie.


Pour les trois exemples partagés ici, j’ai choisi sciemment des scénarios plutôt dramatiques et colorés afin de surligner à grands traits mon angle de vue face au Karma et à la Réincarnation. Évidemment tout ceci peut se traduire à des échelles différentes de gravité. Chacun son bagage, chaque chemin est différent.


On dit que le Karma ne peut être altéré et que nous devons nous résigner à le subir. De mon point de vue personnel, c’est en partie vrai, jusqu’au moment ou l’on découvre nos patterns et blessures que nous emportons clandestinement sur notre chemin de vie actuel. En observant notre cheminement, à partir de notre enfance jusqu’à maintenant, il est possible de repérer notre fil karmique. Le simple fait de mettre en lumière nos souffrances est déjà une bonne étape en vue de la guérison.


En astrologie, j’utilise toujours les nœuds lunaires pour entrevoir le chemin substantiel de l’âme de mes consultants. Les nœuds lunaires constituent un fil d’Arianne magnifique pour savoir d’où nous venons et par où il serait souhaitable de se diriger. La connaissance de soi-même libère et crée de nouvelles perceptions de notre réalité. Le travail introspectif reste tout de même du devoir de mes consultants. Cependant, cet outil astrologique puissant procure des pistes suffisamment solides afin de démarrer un réel apprentissage personnel. La vraie révélation de soi est une résultante qui promet le succès, car nous connaissons nos origines et pouvons envisager l’avenir de façon saine et consciente, cette fois, à partir d’un axe authentique en accord de son plan d’âme. Comme le cheminement de chacun est insufflé par le libre arbitre, des milliers de possibilités existent pour l'évolution.


Le Karma, lié à la réincarnation demeurera toujours une théorie.

N’empêche que je crois fermement qu’il y a une logique à toute cette aventure spirituelle.


Nous vivons dans un monde d’illusions et de rêves altérés, jusqu’au réveil à notre vraie réalité.




Posts récents

Voir tout

4 Comments


contact
May 06, 2023

Coucou mon Ami 😊 j aime cette manière de percevoir notre cheminement pour arriver vers nous même en ayant réussi à nettoyer quelques unes de nos blessures.... pour cela effectivement, il faut réussir à les débusquer et ça... c est quand même chaud patate car elles sont rotores 🤯 sortir de l illusion est toute une histoire !😇

À la fin de ton texte, j ai repensé à Matrix... et bien ça m a donné envie de le revoir 😊

Je suis super contente de te relire... dans un tout autre registre 🤗😊

A tantôt 🌻

Like
Patrice Dufour
Patrice Dufour
May 06, 2023
Replying to

Je te remercie pour ton soutien mon amie. Je suis sur qu'on pourrait parler de tout ca des heures de temps toi et moi ;)

Merci encore

À tantôt !😉

Like

Claude Fusier
Claude Fusier
May 04, 2023

Merci pour ce travail important que tu as fait et que tu nous transmets grâce à ta bienveillance innée.Bien que les exemples soient un peu « crash » comme tu le soulignes, dans le but de bien faire comprendre les mémoires Akashiques (je retrouve bien là ton sens de l’emphase !) il n’en demeure pas moins que j’ai beaucoup apprécié l’ouverture vers l’évolution de l’individu, grâce à un travail au niveau de sa psyché. Je vais tout à fait dans ton sens, en ouvrant l’opportunité de la  »guérison » ou au moins, prise de conscience par l’analyse des noeuds lunaires. Je sais que tu fais un travail d’exception en astrologie pour aider les gens à comprendre leurs blocages, grâce à ta compréhension des…

Like
Patrice Dufour
Patrice Dufour
May 04, 2023
Replying to

Wow

Merci bien bas pour ton soutien, c'est très apprécié !

Grand merci encore.

Like
bottom of page